fbpx

Comment se déroule la gestation d'une jument ? Étapes et conseils

Comment se déroule la gestation d'une jument ? Étapes et conseils

La gestation de la jument est un processus délicat. L’embryon du poulain va en effet beaucoup grandir et grossir au cours de gestation. Il est donc important d’apporter des soins adaptés à votre jument pour l’accompagner au mieux. Quelles sont les étapes de la gestation du cheval ? Comment s’occuper d’une jument pleine ? Comment se passe la mise bas ? DP Nutrition lève le voile.

Quelle est la durée de gestation d’une jument ? 

La durée de la gestation d’une jument est de 11 mois. Pour être exact, on considère qu’elle varie de 320 à 360 jours, ce qui rend difficile l’estimation exacte de la date de poulinage.

Comment savoir si une jument est pleine ? 

On peut déceler la grossesse à partir de 14 jours de gestation, grâce à la réalisation d’une échographie par un vétérinaire équin. On réalise toutefois une échographie de contrôle pour confirmer le diagnostic à 30-35 jours.

La gestation de la jument étape par étape

Il est important de comprendre ce qui se passe dans le ventre de votre poulinière pour bien l’accompagner et lui apporter les soins adaptés.

Début – 2 mois

Dans ses premières semaines, le poulain se développe. Il passe du stade embryonnaire au stade foetal. Ses organes vitaux se forment. Au bout d’un mois de gestation, il mesure environ 1 centimètre et pèse moins d’un gramme. L’évolution de la gestation de la jument se poursuit et s’accélère dans les mois qui suivent.

2 mois – 6 mois

Le placenta est formé et le fœtus se développe de plus en plus vite, relié à la mère. La différenciation sexuelle est effective dès les 45 premiers jours de vie du foetus. Au bout de deux mois de gestation, le poulain a déjà bien grandi : il pèse environ 20 grammes et mesure 6 centimètres en moyenne. Le fœtus prend réellement forme : il possède maintenant des yeux et des sabots, ainsi que des organes génitaux externes. Un peu plus tard, après 4 à 5 mois de gestation, le poulain commence à développer son squelette. Au bout de 6 mois, la crinière se forme. Le futur poulain pèse alors environ 5 kilogrammes pour 50 centimètres.

6 mois – 11 mois

C’est la dernière ligne droite, appelée fin de gestation. Foetus devient pleinement poulain en l’espace des 5 derniers mois mois : il grossit de jour en jour, jusqu’à mesure 1 mètre 10 pour 50 kg. Les poils se forment jusqu’à recouvrir l’ensemble du corps, et les organes deviennent fonctionnels les uns après les autres (glandes surrénales, rate, foie…). Au bout de 11 mois, le poulain est prêt à voir le jour. 

Comment s’occuper d’une jument pleine ? 

La jument pleine nécessite une attention particulière. Elle doit bénéficier d’un lieu de vie propre et spacieux pendant toute la durée de la gestation, car la jument doit pouvoir faire de l’exercice pour ne pas devenir grasse. Une jument trop grosse risque en effet de donner vie à un petit présentant des malformations (malformation angulaire des membres, par exemple). Si vous souhaitez monter votre jument, nous vous conseillons toutefois de demander l’avis d’un vétérinaire. Dans tous les cas, mieux vaut éviter de trop faire travailler une jument dans les 3 derniers mois de gestation. Concernant les autres soins : 

  • Votre jument doit recevoir un vaccin complet 4 à 6 semaines avant le poulinage. Cette action permet d’assurer une bonne production de colostrum. 
  • Elle doit également être vermifugée aux dates habituelles (attention, vérifiez que le vermifuge que vous utilisez habituellement soit adapté aux juments gestantes auprès de votre vétérinaire). 
  • Prévoyez un suivi vétérinaire tout au long de la gestation.. Ce professionnel devra peut-être aussi intervenir lors de la mise bas, qui est parfois difficile. 

Quelle alimentation pour une jument gestante ? 

Il est nécessaire d’apporter une alimentation spécifique à la jument pendant toute la durée de sa gestation. Une alimentation adaptée est en effet indispensable pour que le poulain puisse se développer correctement, mais aussi pour que la mère emmagasine assez d’énergie pour rester en forme. Toute carence ou excès peut avoir des répercussions sur la santé de la mère et du petit. L’augmentation de l’apport alimentaire doit donc se faire progressivement. 

La 1ère partie de la gestation (jusqu’au 8ème mois)

Durant cette période, les juments doivent être maintenues dans un état corporel autour de 5,5 – 6. Au début de la gestation, le poids du fœtus est faible par rapport à celui de la jument. Il est important d’apporter du fourrage en quantité suffisante (1 à 1,5 % du poids de la jument par jour). Il est conseillé de donner un aliment entre 14 et 16% de protéines en complément d’un foin de prairie (DP EvOLUTION ou DP FLOC EVOLUTION). Les quantités distribuées sont à adapter en fonction de leurs besoins d’entretien et de leur niveau d’activité, pour éviter le surpoids.

La dernière partie de la gestation (du 9ème au 11ème mois)

Les besoins de la jument changent et sa ration doit être adaptée. Le poulain constitue son ossature et prend un demi-kilogramme par jour. De ce fait, l’alimentation de la poulinière doit être enrichie en acides aminés tels que la lysine et la méthionine qui sont nécessaires à ce moment, ainsi qu’en calcium, phosphore, cuivre, zinc et autres oligo-éléments et vitamines nécessaires au bon développement du foetus dans l’utérus. Les aliments dits “élevage”  contenant 14 à 16 % de protéines sont conçus pour apporter tous ces éléments en quantité suffisante (DP EVOLUTION & DP FLOC EVOLUTION). Les quantités distribuées doivent être augmentées en fin de gestation.(La quantité d’aliments donnée doit être augmentée, à moins que la jument ne soit obèse.)

Comment se déroule la mise bas ? 

La jument pouline souvent pendant la nuit ou au petit matin. Observez-la bien dans les derniers jours de gestation. Les signes annonciateurs de la mise bas sont multiples : 

  • La jument semble nerveuse. 
  • Elle cherche à s’isoler, tourne en rond.
  • Les mamelles sont gonflées et le lait y perle.

Lors de la mise-bas,le poulain est expulsé rapidement lorsqu’il n’y a pas de complication, en 5 à 30 minutes. La jument commence par perdre du liquide amniotique. Le poulain sort ensuite, tête la première (s’il se présente pas le siège, contactez immédiatement votre vétérinaire). Le cordon ombilical est rompu à la sortie du poulain, ou mâché et coupé par la jument. Cette dernière lèche ensuite le petit afin de le stimuler. Enfin, il peut se lever au bout de 3 heures maximum pour prendre sa première tétée. Votre rôle est minime si tout se déroule bien : laissez faire la nature. Veillez toutefois à ce que la jument expulse le placenta 3 heures maximum après le poulinage. Si ce n’est pas le cas, contactez votre vétérinaire et n’essayez jamais de l’enlever vous-même.

Vous savez maintenant comment se déroule la gestation d’une jument et quels soins lui apporter. Notre conseil ? Faites-vous accompagner par un vétérinaire tout au long du processus. Ce professionnel pourra vous donner tous les conseils dont vous avez besoin pour accompagner votre poulinière au mieux ! 

ouvrir le chat
1
Bienvenue chez DP Nutrition,
Comment puis-je vous aider ?